Circuit hydraulique parallele a soupape de sequence

0
511

La soupape de séquence permet par une seule pompe hydraulique l’alimentation de deux circuits hydraulique.
– Le 1er est alimenté directement par la pompe hydraulique
– Le deuxième est alimenté lorsque la pression d’ouverture de la soupape de séquence est atteinte.

EXEMPLES D’APPLICATIONS :

Alimentation des distributeurs de freins et d’embrayages sur les tracteurs.
Alimentation du circuit de direction sur les niveleuses série G.

alimentation de deux circuits

UTILISATION DES DISTRIBUTEURS 6/3 CIRCUIT SERIE

FONCTIONNEMENT :

Au neutre, le débit de pompe traverse le bloc distributeur de part en part (P vers T)
appelé CENTRE A SUIVRE.

ACTION SUR LES DISTRIBUTEURS :

La ligne de neutre est fermée
Les distributeurs fonctionnent comme un distributeur 4/3
Le 1er vérin est alimenté par la voie de dérivation
La vidange du 1er vérin est dirigée vers l’alimentation du 2éme vérin
La vidange du 2éme vérin est dirigée vers le réservoir

CIRCUIT SERIE

UTILISATION DES DISTRIBUTEURS 6/3 CIRCUIT PARALLELE

FONCTIONNEMENT :

Au neutre, le débit de la pompe traverse les distributeurs par la ligne (centre à suivre).

ACTION SUR LES DISTRIBUTEURS :

La ligne de neutre est fermée, le débit est disponible sur chaque orifice d’alimentation dérivé.

CIRCUIT PARALLELE

UTILISATION DES DISTRIBUTEURS 6/3 CIRCUIT CENTRE A SUIVRE PRIORITAIRE

FONCTIONNEMENT :

Au neutre, le débit traverse les distributeurs par la succession de centres ouverts

ACTION SUR LES DISTRIBUTEURS :

Le distributeur actionné coupe la ligne de neutre et supprime l’alimentation des
distributeurs en aval.
Ce montage est appelé prioritaire car le distributeur actionné peut prendre tout le
débit de la pompe ce qui interdit l’utilisation des autres distributeurs.
En faisant varier l’ouverture du distributeur (laminage), il est possible de conserver
une partie du débit pour les autres distributeurs.

CIRCUIT CENTRE A SUIVRE PRIORITAIRE

UTILISATION DES DISTRIBUTEURS 6/3 CIRCUIT SERIE / PARALLELE

En fonction du type de machine et de son fonctionnement; le circuit peut être modifié.
Le constructeur peut relier, par des canaux internes, la vidange d’un circuit à
l’alimentation du suivant ce qui permet un fonctionnement partiel de l’installation en série.

CIRCUIT SERIE / PARALLELE

FONCTIONNEMENT POSITION VIDAGE / LEVAGE :

Le vérin de cavage est alimenté mais le retour du côté fond va alimenter le côté fond du vérin de levage en passant par son clapet anti-retour. Le côté tige de ce vérin se retrouve en liaison avec le réservoir.

LE GODET S’OUVRE ET L’EQUIPEMENT SE LEVE

VIDAGE / LEVAGE

FONCTIONNEMENT POSITION CAVAGE / LEVAGE :

La pompe alimente maintenant le côté fond du vérin de cavage; l’huile qui est
refoulée par la tige retourne directement au réservoir.

LE GODET SE FERME MAIS L’EQUIPEMENT NE MONTE PAS.

CAVAGE / LEVAGE

La compensation de position

Le circuit série trouve une application pour maintenir la position d’un équipement lié à un support articulé.
L’aplomb des fourches est réglable par l’action d’un distributeur sur le remplissage du vérin de cavage.
La charge installée sur les fourches d’un engin de levage doit rester horizontale
pendant la phase de levage.
Un vérin de compensation installé entre la flèche et le châssis alimente le vérin de
cavage pour compenser le changement de position.

La compensation de position

Le mouvement de la flèche fait manoeuvrer le vérin de compensation, le débit généré ne peut pas sortir du circuit par le distributeur du cavage qui est au repos.
Le débit de compensation alimente le vérin de cavage pour maintenir l’aplomb.

Remarque : la mise en service du vérin de cavage installe une force hydraulique
dans le vérin de compensation qui agit sur la position de la flèche.
Cette force hydraulique n’est pas suffisante pour bouger la flèche.

Illustration page droite.

Sur une pelle hydraulique équipement butte, l’aplomb du godet doit être maintenu
quelle que soit la position de la flèche.
Un vérin de compensation installé entre la flèche et le châssis alimente le vérin de godet.

pelle hydraulique

La régénération sur un mouvement

La régénération est une technique ancienne utilisée pour l’alimentation des vérins de très grosses presses à emboutir, cette technique se développe de plus en plus sur le matériel mobile.
La masse d’un équipement en appuis sur un vérin hydraulique doit être retenus
pendant une phase de descente (charge menante).
La retenue du mouvement qui ne doit pas tomber librement est réalisée par laminage à travers un passage restreint du débit vidangé par le mouvement du vérin.
Pendant le mouvement, le volume du vérin en alimentation est en aspiration.
La régénération récupère le débit de vidange en retour vers le réservoir d’une charge menante et le dirige vers le vérin dans la chambre opposée du vérin.
La régénération alimente la chambre du vérin en remplissage, le débit de la pompe
non utilisé circule vers le réservoir.
Si le mouvement de descente est seul en service, la puissance hydraulique absorbée
est faible, la machine travail avec une économie d’énergie.
Si un autre mouvement est en service, le débit de la pompe est disponible, ce
mouvement manoeuvre avec les performances maximums.
En général, la régénération est réalisée par un passage pratiqué dans le tiroir du
distributeur.
Remarques, La régénération d’une chambre en fond de vérin récupère un débit
supérieur à celui nécessaire pour remplir la chambre côté tige, l’excédent du débit
est évacué vers la ligne de retour et le réservoir par un limiteur de pression intégré
dans le tiroir distributeur.
Lorsque le mouvement se poursuit sous charge résistante, un clapet anti-retour
installé dans le tiroir distributeur ferme la circulation d’huile dans le passage de
régénération.
Illustration ci-dessous, distributeur de bras, pelle hydraulique sur pneus M300C
Caterpillar Régénération du débit tige vers le fond du vérin.

La régénération sur un mouvement

Distributeur de vérin de flèche, pelle hydraulique sur chaînes 300B Caterpillar
Régénération du débit fond vers tige des vérins.

pelle hydraulique sur chaînes 300B Caterpillar

La régénération sur un circuit

La technique de la régénération est appliquée à l’alimentation d’un circuit complet.
C’est le débit de retour de l’ensemble distributeur qui est recyclé en alimentation de la ligne parallèle.
Le mouvement d’une charge menante génère un débit en retour important.
Ce débit retourne au réservoir à travers une restriction, la pression créée par cette
retenue de débit pilote un tiroir, régénération valve.
L’alimentation du vérin se fait sous faible pression, (tendance à la cavitation), le tiroir de régénération reste dans sa position de repos, le débit est contraint de circuler vers la ligne d’alimentation parallèle.
Sous charge résistante, la pression d’alimentation importante pilote le tiroir de
régénération, le débit de retour est dirigé directement vers le réservoir.

La régénération sur un circuit

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici