Composants de base du circuit hydraulique: Réservoir hydraulique

Les machines de construction mobiles sont conçues en utilisant divers composants hydrauliques (réservoir hydraulique, flexibles, fluides, conditionneurs de fluides, pompes et moteurs, soupapes et vérins). Certains composants, lorsqu’ils sont utilisés dans diverses parties du circuit, effectuent des fonctions différentes.

Bien que ces composants puissent se ressembler, ils peuvent avoir des noms différents. La capacité à identifier le composant, à indiquer la fonction du composant et à décrire le fonctionnement du composant permettra au technicien de réduire des circuits complexes à plusieurs circuits simples.

Code couleurs dans un circuit hydraulique

Verte l’huile reliée au réservoir.

Bleu Huile bloquée (emprisonnée).

Rouge L’huile à haute pression ou l’huile de la pompe

Rouge hachuré de blanc L’huile à haute pression, mais avec une pression inférieur à l’huile de couleur rouge.

Orange L’huile de pression de pilotage.

Réservoir hydraulique et flexible

Lorsque les machines et engins de chantier sont au stade de la conception, la pensée considérable est accordée au type, la taille et l’emplacement du réservoir hydraulique (huile). Une fois que la machine ou l’équipement est en fonctionnement, les principales fonctions du réservoir hydraulique sont: stockage de l’huile hydraulique, dispositif d’évacuation de la chaleur de l’huile, et séparateur (pour éliminer l’air de l’huile). Cette unité va discuter de certaines caractéristiques du réservoir hydraulique.

Réservoir hydraulique

 Réservoir hydraulique de base dans un circuit hydraulique.

Sa fonction principale est de stocker l’huile. Le réservoir permet également d’évacuer la chaleur et séparer l’air de l’huile.

Il doivent avoir une résistance suffisante, une capacité adéquate (contenance) et éliminer la saleté. Les réservoirs hydrauliques sont généralement, mais pas toujours étanches.

Les composants du réservoir hydraulique vus sur la dernière figure sont :

Bouchon de remplissage : garde les contaminants hors de l’ouverture lors du remplissage et d’appoint d’huile dans le réservoir et scelle le réservoir sous pression.

Jauge (indicateur de niveau) : utilisé pour vérifier le niveau d’huile. Le niveau d’huile devrait être vérifié quand l’huile est froide. Le niveau d’huile est habituellement correct lorsque l’huile est au milieu du Voyant (indicateur de niveau).

Canalisations d’alimentation et de retour : La conduite d’alimentation permet à l’huile de s’écouler du réservoir vers le système. La conduite de retour permet à l’huile de s’écouler à partir du système vers le réservoir.

Orifice de vidange : Situé au point le plus bas dans le réservoir hydraulique, l’orifice de vidange est utilisé pour enlever la vieille huile du réservoir, l’orifice de vidange permet également d’éliminer l’eau et les sédiments dans l’huile.

Réservoir hydraulique pressurisé

Réservoir hydraulique préssurisé, utilisé souvent dans les avions !

Les deux principaux types de réservoir hydraulique sont : le réservoir pressurisés et le réservoir non pressurisé. Le réservoir pressurisé est complètement scellé. La pression atmosphérique n’affecte pas la pression dans le réservoir. Cependant, lorsque l’huile est envoyée à travers le système, elle absorbe de la chaleur et augmente de volume.

L’huile en expansion comprime l’air dans le réservoir. L’air comprimé force l’huile hors du réservoir vers le système.

Le clapet de dépression sert à deux fins. Premièrement il empêche un vide et limite la pression maximum dans le reservoir. Le clapet de dépression empêche un vide en ouvrant et en permettant à l’air d’entrer dans le réservoir lorsque la pression du réservoir chute à 3.45 kPa (0.5 psi).

Quand la pression dans le réservoir atteint la pression de réglage du clapet de dépression, le clapet s’ouvre et évacue l’air comprimé hors du réservoir (à l’air libre). La pression de réglage du clapet de dépression peut varier de 70 kPa (10psi) à 207kPa (30psi).

Les autres composants du réservoir hydraulique sont :

Crépine de remplissage : empêche des grands contaminants d’entrer dans le réservoir lorsque le bouchon de remplissage est ouvert.

Tuyau de remplissage : permet au réservoir d’être rempli au niveau correct, mais pas au-dessus de la limite de remplissage.

Cloisons : empêchent l’huile de retour de s’écouler directement à la sortie du réservoir tout en laissant le temps à des bulles dans l’huile de retour de remonter vers la surface. De même, ils empêchent le ballottement ce qui permet de réduire le moussage de l’huile.

Vidange écologique : utilisée pour empêcher des flaques accidentelles lors de l’enlèvement de l’eau et des sédiments dans le réservoir.

Crépine de retour : empêche les plus gosses particules d’entrer dans le réservoir, mais ne permet pas une grande filtration.

 Réservoir hydraulique ventilé (Non pressurisé)

 Réservoir hydraulique ventilé est un composant hydraulique.

Le réservoir ventilé ou non pressurisé diffère du réservoir hydraulique pressurisé du fait qu’il a un reniflard. Le reniflard permet à l’air d’entrer et de sortir librement. La pression atmosphérique au dessus de l’huile force l’huile hors du réservoir, vers le système. Le reniflard a une crépine qui empêche les impuretés d’entrer dans le réservoir.

Laisser un commentaire