Point de rassemblement

Point de rassemblement

Point de rassemblement: l’ordonnance de 2005 sur la réforme de la réglementation en matière de sécurité incendie exige que “les voies et issues de secours soient dirigées le plus directement possible vers un lieu sûr” et que les procédures en cas de danger grave et imminent en cas d’exposition à un danger grave, imminent et inévitable “.
La RRO définit un lieu de sécurité comme une «zone de sécurité au-delà des locaux». Cette définition vise à préciser qu’une zone à partir de laquelle on ne peut plus s’échapper sans rentrer dans le bâtiment ne doit pas être considérée comme un lieu sûr. Un exemple donné dans le guide d’application est une cour intérieure entourée d’un bâtiment. BS 9999 note qu’à la fin de l’évacuation, tout le personnel doit être informé de la présence d’un point de rassemblement préalablement déterminé qui “devrait être suffisamment éloigné des locaux pour éviter toute interférence avec le service d’incendie et de secours ou la chute de débris”.

Les voies d’évacuation

Les directives officielles du gouvernement indiquent que «de bonnes voies d’évacuation vers une sortie finale seront peu utiles si les occupants ne peuvent pas sortir du bâtiment et se déplacent rapidement vers un lieu de sécurité totale» et qu’il est «important de considérer où les gens ira une fois qu’ils ont évacué des lieux “. Un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte lors de l’identification d’un point de rassemblement approprié, notamment:

  1. Que ce soit les sorties finales mènent directement à un lieu de sécurité ou le rejet dans une zone fermée (où la décharge est une zone fermée, l’accès à un lieu de toute sécurité devrait être disponible au moyen de portes ou des portes qui ouvrent facilement de manière similaire à la finale sorties).
  2. Le nombre maximum de personnes pouvant être hébergées au point de rassemblement à tout moment.
  3. Le type de personnes à évacuer (par exemple celles qui ont des problèmes de mobilité), jusqu’où on peut s’attendre à ce qu’elles se déplacent et comment elles accèdent au point de rassemblement.
  4. La route du bâtiment au point de rassemblement, y compris les problèmes d’éclairage, l’état de voie de circulation et d’épannelle.
  5. Si le point de rassemblement nécessite un éclairage et un abri pour ceux qui pourraient être vulnérables.
  6. La proximité d’autres sorties de bâtiment, y compris les conduits de ventilation pouvant permettre l’émission de fumée, de chaleur ou de débris.
  7. Les dangers une fois loin du bâtiment, y compris les routes très fréquentées et la circulation des piétons passant du bâtiment.

Ces facteurs peuvent faire partie de l’évaluation globale des risques d’incendie dans les locaux, de sorte que toute décision peut être formellement enregistrée et révisée si nécessaire.

si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Si vous avez aimé cet article vous pouvez bien évidemment le partager.

Image source: Point de rassemblement heureux, Laurent Neyssensas

Laisser un commentaire